Accessibilité
  • Caractères normaux
  • Caractères plus grands
  • Caractères très grands
  • Augmenter le contraste

box coronavirus3vCovid-19, vaccins et SEP.


 

 

 

 

 

 

Des interrogations concernant le Coronavirus et la sclérose en plaques ?  Des spécialistes y répondent ci-dessous. Cette page a pour but d’informer. N’oublions pas : chaque situation est unique et seul votre Médecin ou Neurologue peut vous conseiller. Les travailleurs sociaux de la Ligue continuent à être joignables par téléphone pour toutes autres questions.


 

 

LIENS MÉDICAUX RÉFÉRENCÉS

  • NOUVELLES SOURCES
    • Les conseils de vaccination contre le COVID-19 donnés dans le passé restent également valables pour la 3e dose. L'inclusion dans un groupe à risque n'est pas déterminée par la présence de la SEP en soi, mais principalement par l'âge (vieillissement du système immunitaire), la comorbidité et la gravité des limitations. Pour le moment, rien n'est finalement décidé sur la 3ème injection et l'OMS conseille même négativement, que la vaccination de la population mondiale est bien plus importante, également pour nous permettre de limiter d'autres mutations du virus. Dr. DECOO – AZ ALMA Eeklo.
    • La sélection pour la vaccination de rappel (troisième dose) avec un vaccin à ARNm Covid s'appuie sur le registre des cancers et les bases de données des mutuelles. Les médecins généralistes vérifient et complètent ces listes. Sur la base des codes qui seront utilisés par les mutuelles, nous avons conclu que tous les patients atteints de SEP traités avec des médicaments immunomodulateurs se verront proposer une troisième dose. Dr. Bénédicte Dubois – UZ Leuven – 6/10/21
    • SEPINFO 01 (PODCAST) - SEP & Vaccination COVID (Dr. Mathieu VOKAER)
  • SOURCES LIÉES A LA VACCINATION
  • SOURCES LIÉES A LA 1er VAGUE
  • SOURCES LIÉES A LA 2ème VAGUE
    • SEP & COVID - Vidéo Dr. VOKAER
    • Vaccin anti-grippe, Sep et Covid-19
    • A-t-on sous-estimé la dangerosité du virus Corona ?
      Manifestement oui, il faut bien le reconnaître, on a sous-estimé l’importance de ce virus :

      - On n’a jamais pensé qu’il pouvait se trouver, dans la population, des individus infectés qui soient très hautement contaminants ;
      - On n’a jamais pensé que la seconde vague allait se développer si rapidement ;
      - On n’a jamais pensé que cette seconde vague allait être plus importante que la première ;
      - Et enfin, on n’a jamais pensé que ce virus allait se révéler si dangereux pour un si grand nombre de personnes âgées.

      Ce virus est nouveau pour tout le monde, pour le grand public comme pour le corps médical. Il nous faut apprendre à le connaître et à adapter nos comportements en fonction de toute cette réalité nouvelle. Cet apprentissage prend un certain temps, et puisque l’humain procède toujours par  ‘’ ESSAIS ET ERREURS ‘’, il est normal qu’on ne trouve pas du jour au lendemain le remède miracle ou les comportements les plus adéquats face à cet agresseur nouveau et mal connu.

      La société doit aussi tenir compte du fait qu’une partie de la population refuse d’accepter l’existence même de cette nouvelle réalité qui s’impose à elle. Le monde va devoir se montrer réaliste et le plus tôt sera le mieux. La politique de l’autruche n’a jamais rendu de services objectivables à personne.

      L’humanité traverse une mauvaise passe, mais ce n’est certainement pas ni la première ni la dernière fois. Cela dit, pas de pessimisme : cette mauvaise passe est très certainement une occasion unique de progrès considérables pour toute cette science qui s’intéresse aux virus et à l’avenir de l’homme de demain. Les obstacles sont toujours l’occasion pour l’humanité de faire les bonds en avant qui conditionnent sa survie.

    Dr JP RIHOUX.

 


SOURCES ORIGINALES ET NON SCIENTIFIQUES

 


POSEZ VOS QUESTIONS

Votre nom
Entrée non valide

E-mail(*)
Entrée non valide

Confirmation E-Mail(*)
Entrée non valide

Votre question
Entrée non valide

La réponse à votre question sera affichée très prochainement dans la FAQ de cette page.
Captcha
Entrée non valide

Les informations recueillies sont à usage exclusif de la Ligue Belge de la Sclérose en Plaques - Communauté Française ASBL et ne sont pas transmises à des tiers. Un droit d'accès et de modification vous est attribué par la loi du 8 décembre 1992 sur la protection de la vie privée.